Le gaspillage en quelques chiffres

Lorsqu’il s’agit du gaspillage alimentaire, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Voici un florilège de statistiques qui donnent le tournis et qui nous invitent fortement à méditer… et à nous engager !

Dans le monde

1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées ou perdues chaque année, ce qui correspond à 1/3 des aliments produits sur la planète !

En Afrique et en Asie, les pertes et gaspillages alimentaires du producteur au consommateur représentent entre 6 et 11 kg par individu et par an, alors qu’en Europe et Amérique du Nord, ils se situent entre 95 et 115 kg.

Avec ce que l’Europe jette chaque année à elle seule, on pourrait nourrir 1 milliard de personnes, soit l’intégralité des personnes qui souffrent de malnutrition dans le monde.

(Source : FAO)

Gapillage et déchets

En France

750000 tonnes invendus

Chaque année en France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont perdues ou gaspillées tout au long de la chaîne alimentaire. Cela représente 16 milliards d'euros perdus ( cela représente 240 euros par français chaque année) et 15.3 millions de tonnes d'équivalent CO2 émis pour rien !

Chaque acteur est concerné et les pertes alimentaires se produisent à :

  •   32 % au stade de la production,
  •   21 % au stade de la transformation et conditionnement des produits dans l'industrie agroalimentaire,
  •   14 % au stade de la distribution (hyper et supermarchés, hard-discounts, épiceries et commerces de proximité),
  •   33 % au stade de la consommation, dont 14% dans la restauration (collective et commerciale) et 19% pour la consommation à domicile.

Au stade des consommateurs, ce gaspillage représente au total 50kg de nourriture gâchée par français chaque année : 29 kg au domicile et 21kg au restaurant alors que nous n'y prenons que 15% de nos repas.

Sur les aliments jetés par les consommateurs, une bonne partie pourrait sans difficulté être évitée si l’on acceptait de modifier à la marge nos comportements. En effet, chacun d'entre nous jette chaque année 7 kg d’aliments non consommés et encore emballés ! L'autre partie des denrées qui partent à la poubelle concerne pour 1/4 de restes de repas, 1/4 de fruits et légumes non consommés, 1/5 de produits partiellement consommés, 14% de pain, 5% de boissons.

(Sources : Ademe 2016, France Nature Envrionnement & Verdicité)

Ce à quoi cela correspond

Tous ces chiffres peuvent paraître abstraits. Pour se faire une idée de l’importance que ces quantités jetées représentent, il peut être utile d’avoir en têtes quelques ordres de grandeur :

  •   Sachant qu’il faut 1.000 litres d’eau pour produire un kilo de farine, chaque baguette de pain jetée à la poubelle correspond à une baignoire entière.
  •   Sachant qu’il faut 15.000 litres d’eau pour produire un kilo de viande, un rôti de porc ou un gigot d’agneau, c’est 70 baignoires pleines.

À première vue, nous ne nous rendons pas compte que ce kilo de viande a utilisé autant de ressources en amont. Pourtant, pour avoir de la viande, il a bien fallu que le bétail se nourrisse, s’hydrate, occupe de l’espace etc.